1er achat immobilier: Le crédit comme mode de financement de votre futur logement

1er achat immobilier: Le crédit comme mode de financement de votre futur logement

Lorsque l’on réfléchit à son premier achat immobilier, se pose rapidement la question du financement. A cette occasion, la recherche du meilleur crédit est généralement une question centrale.

 

Souvent incontournable, le crédit immobilier n’en est pas moins négociable. Dans cette perspective, nous vous invitons à être à l’écoute des attentes de votre banquier.

 

L’objectif:

 

  • Le rassurer;
  • Le persuader qu’il faut qu’il vous ait comme client;
  • Et donc le convaincre de vous proposer un très bon taux et de bonnes conditions générales de crédit.

 

Et en pratique, comment fait-on pour financer son appartement ou sa maison avec un crédit immobilier ?

 

1- On présente le meilleur dossier possible afin de rassurer son interlocuteur sur sa capacité de remboursement du crédit. 

 

Pour ce faire, il va falloir déterminer le montant maximum de votre emprunt et de votre apport personnel.

En règle générale, vous ne devez pas dépasser 33% d’endettement par rapport à vos revenus, sauf si vous avez des revenus très importants qui vous laissent un reste à vivre confortable. Un apport personnel quant à lui va augmenter vos chances d’obtenir un prêt et un bon taux, mieux vaut donc activer tous les leviers possibles pour le gonfler. L’apport personnel peut également servir à couvrir:

 

  • Le montant des frais de notaire; 
  • Les frais de garantie ou d’hypothèque;
  • Et les frais de dossiers s’il y en a.

 

L’ensemble de ces frais représente généralement 10% des frais d’achat.

 

2- On Inclut sa demande de prêt immobilier dans une démarche plus globale.

 

Un banquier travaille avant tout dans une entreprise commerciale et sa gamme de produits et services est vaste. A ce titre,  il va sans doute souhaiter, en contrepartie de l’obtention d’un prêt, vous vendre un certain nombre de produits et services. Dans la mesure où les propositions faites restent de l’ordre du raisonnable et de l’acceptable, il peut-être judicieux de lui concéder:

 

  • Une domiciliation des salaires;
  • Le transfert de votre épargne bancaire;
  • et la souscription d’une offre de service (dans la mesure bien sûr où elle répond à un besoin et qu’il s’agit d’une offre compétitive)

 

car cela va vous permettre de mieux négocier votre crédit, sans engagement aucun de votre part de pérenniser ces arrangements ou souscriptions au delà de votre engagement initial (qui sera par exemple de 12 mois dans le cadre d’une assurance habitation et qui sera sans durée minimum pour la domiciliation des salaires et le transfert de votre épargne)

 

 

Quels sont les résultats que l’on peut escompter à l’occasion de la négociation d’un prêt immobilier ?

 

1- Un meilleur taux de crédit immobilier 

Pour en savoir plus sur la tendance des taux, n’hésitez pas à consulter notre article Barème des taux de crédit immobilier au 28/05/2018

 

2- Une suppression des indemnités de remboursement anticipé (IRA)

 

Elles s’élèvent généralement à 3% du montant du capital restant à rembourser dans la limite de 50% des intérêts de l’année en cours.

 

3- Une négociation de son assurance emprunteur. 

 

La banque qui va vous prêter de l’argent exigera la souscription d’une assurance destinée à prendre votre relais (et celui de vos proches) pour le remboursement de votre prêt immobilier:

 

  • en cas de décès;
  • de perte totale et irréversible d’autonomie;
  • en cas de maladie ou d’accident voire plus selon l’étendue de la garantie souscrite.

 

Cette assurance de prêt peut-être souscrite auprès de la banque chez laquelle vous allez signer votre crédit immobilier, mais elle peut également faire l’objet d’une délégation d’assurance. Il y a des économies importantes à réaliser sur l’assurance emprunteur en recherchant le meilleur taux alors n’hésitez pas à faire jouer la concurrence !

 

4- Une négociation de frais de dossier

 

Même si elle n’est pas systématiquement accordée, une réduction voire une annulation des frais de dossier peut-être demandée à votre banquier lors de la souscription de votre crédit immobilier. A cette occasion, il conviendra simplement de garder à l’esprit que lors d’une négociation les deux parties doivent être satisfaites et donc qu’il ne vous sera sans doute pas possible d’être entendu sur l’ensemble de vos demandes.

 

Dans le même temps que la négociation de votre crédit immobilier, il convient de se renseigner sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour la concrétisation de votre projet. C’est ce que nous verrons dans un prochain article.

 

Vous allez aussi aimer: 

Vous souhaitez nous poser vos questions ?

N’hésitez pas à vous rendre sur notre rubrique QUESTIONS/REPONSES ou à nous contacter via notre formulaire CONTACT

Vous souhaitez vous inscrire à notre NEWSLETTER et recevoir nos actus, conseils et bons plans ? 

 

[sibwp_form id=1]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.